L'eau, notre métier

Vous êtes ici : Inf'eau >

Qualité

L’eau potable est rigoureusement contrôlée tout au long de son parcours, du prélèvement à la source jusqu’aux robinets des consommateurs.

+Les normes

L'eau du robinet répond à des normes strictes et de plus en plus rigoureuses définies par le Ministère de la Santé (arrêté du 11 janvier 2007).normes_eau_potable Ces normes ont été fixées selon le principe de précaution maximale qui protège toutes les personnes, mêmes les plus fragiles (enfants en bas âge, femmes enceintes, personnes âgées...).

 

Deux préoccupations essentielles

En priorité, la santé publique

L'eau ne doit pas contenir de bactéries ou de virus susceptibles de provoquer des maladies. Elle ne doit pas présenter de concentration de substances dites « indésirables » (nitrates, sodium, pesticides) ou toxiques (plomb, chrome) supérieure aux normes établies.


Ensuite, le confort et le plaisir

L'eau doit répondre à plusieurs références de qualité, notamment en termes de goûts et d'odeurs.

 

Ainsi, parmi les paramètres contrôlés dans l'eau, on distingue d'une part les limites de qualité, qui portent sur des paramètres pouvant avoir un impact sur la santé, et d'autre part, les références de qualité qui constituent des indicateurs notamment sur le goût et la saveur de l'eau.

 

Pour en savoir plus : www.cieau.com

+Les contrôles de l'eau

L'eau distribuée est surveillée sur différents points de contrôle : lors du prélèvement, durant les étapes de traitement et en sortie de l'usine d'eau potable, aux réservoirs de stockage et aux robinets de différents établissement publics ou privés (hôpitaux, crèches, gares, habitations, etc.).

Deux types de contrôles sont réalisés :

Les contrôles règlementaires

Le programme analytique est défini par l'Agence Régionale de la Santé. Il indique les fréquences d'analyses et les points à contrôler sur le territoire desservi en eau potable par Roannaise de l'Eau.

Ainsi, un contrôle réglementaire est effectué pour le compte de cet organisme chaque semaine par un laboratoire agréé indépendant (ce laboratoire est désigné par notre Agence Régionale de la Santé dans le cadre d'un marché public pour une durée de 4 ans).

Ces analyses sont effectuées à deux niveaux :

  • en sortie de l'usine d'eau potable
  • sur l'ensemble du réseau desservi par Roannaise de l'Eau, directement au robinet des consommateurs et de préférence dans des lieux publics (écoles, hôpitaux, crèches, maisons de retraite, etc.).

Une autosurveillance 7j/7, 24h/24

Roannaise de l'Eau assure une surveillance permanente de la qualité de l'eau tout au long du process de potabilisation, de son captage jusqu'au compteur des abonnés, par des analyses bactériologiques et physico-chimiques.

Elle dispose d’une supervision permettant à son équipe de contrôler l’eau potable en temps réel et d'ajuster les réglages de l'usine de traitement d'eau potable. L'objectif est de garantir une eau répondant aux critères de potabilité du Code de la Santé Publique, tout en optimisant le fonctionnement de l'usine.

A tout moment, les professionnels de Roannaise de l’Eau sont mobilisés pour assurer à ses consommateurs une eau parfaitement sûre et de qualité !

Par ailleurs, un laboratoire d'analyses roannais effectue deux fois par semaine, à la demande de Roannaise de l'Eau, des analyses bactériologiques sur l'eau du réseau.

+Les résultats d'analyses

 

 

Pour plus de renseignements, contactez le service Qualité :

+Dureté de l'eau

La dureté de l'eau est un indicateur sur la teneur de l'eau en calcium et en magnésium ; elle s’exprime en degrés français (°F).
Une eau dure est donc riche en calcium et magnésium alors qu'une eau douce est faiblement minéralisée.

La dureté de l'eau distribuée par Roannaise de l'Eau

L'eau brute des barrages est particulièrement douce. Il faut donc la reminéraliser, comme l'exige la réglementation. C'est pourquoi Roannaise de l'Eau ajoute de l'eau de chaux et du CO2 dans le processus de potabilisation de l'usine d'eau potable.

L'eau potable distribuée par Roannaise de l'Eau en sortie d'usine est entre 10 et 12 °F de dureté.

 

Échelle de dureté :

A moins de 15° F, votre eau est douce : votre savon mousse beaucoup et vous n’avez pas de soucis d’entartrage dans vos appareils ménagers.
Entre 15° F et 25° F, votre eau est moyennement dure : quelques dépôts de tartre peuvent se former mais cela peut permettre de protéger vos canalisations de la corrosion.
Au-delà de 25° F, votre eau est dure : vous pouvez opter pour un adoucisseur pour vos appareils ménagers, en prenant soin de respecter rigoureusement les recommandations d’entretien.

 

L'utilisation d'adoucisseur

L'eau distribuée par Roannaise de l'Eau est douce, les appareils électroménagers et installations ne risquent donc pas de s'entartrer.
En conséquence, il n'est pas nécessaire d'installer un adoucisseur chez les particuliers.

De plus, l'eau destinée à la boisson et la cuisson des aliments ne doit pas être adoucie car elle ne respecterait alors plus les normes de potabilité définies par la règlementation. Votre eau, en sortie d'adoucisseur, ne serait ainsi plus considérée comme potable.
 

Si malgré tout, vous disposez d'un tel équipement, Roannaise de l'Eau vous invite à suivre scrupuleusement les recommandations d'utilisation et d'entretien afin de ne pas altérer la qualité sanitaire de l'eau que nous distribuons.

+Le club de goûteurs d'eau

Roannaise de l’Eau a créé, en 2015, un club de goûteurs d’eau afin d’avoir un avis complémentaire aux analyses et disposer d’une veille gustative plus précise (goût et odeur de l’eau).

Des sentinelles du goût

Composé de buveurs d’eau, le club constitue un véritable observatoire local du goût.

Une formation de dégustateur a été délivrée aux personnes volontaires afin d’expliquer la façon de goûter l’eau, mais aussi de les sensibiliser aux différents seuils de ressenti. En testant régulièrement leur eau, ces « sentinelles » du goût apportent un avis complémentaire à nos analyses et permettent de mesurer l’impact des mesures prises dans le process de potabilisation.

Leur participation favorise notre réactivité dans la résolution des problèmes de goût et d’odeur que nous avons rencontrés. Grâce à leur contribution, nous disposons d’une cartographie de la perception du goût sur différents secteurs de notre territoire géographique.

En se faisant le relais local d’informations concernant la qualité de notre eau produite, les membres du club des goûteurs d’eau sont des acteurs appréciés par Roannaise de l’Eau.

A savoir !

L'eau est le produit alimentaire le plus contrôlé en France.

En chiffres

100% de conformité de l'eau potable produite.

745 questionnaires d'évaluation du goût et de l'odeur de l'eau ont été remplis par les membres du club des goûteurs.