L'eau, notre métier

Vous êtes ici : Compétences >

Eaux pluviales

+Boîte à outils pour gérer les eaux pluviales

La mise en place de dispositifs de gestion des eaux pluviales à la parcelle permet :

  • De responsabiliser les propriétaires des parcelles vis-à-vis de la gestion de leurs eaux pluviales ;
  • De se rapprocher ou retrouver un cycle de l’eau naturel en privilégiant l’infiltration des eaux pluviales (qui compense en partie l’imperméabilisation des sols due à l’urbanisation) et le rejet aux eaux superficielles ;
  • En secteur de réseau unitaire, de préserver la qualité des eaux superficielles en limitant les rejets d’eaux pluviales au réseau ce qui doit permettre de limiter les déversements d’effluents unitaires aux eaux superficielles via les déversoirs d’orage.

Afin de vous faciliter le dimensionnement des ouvrages, Roannaise de l'Eau met à votre disposition une feuille de calcul à télécharger plus bas.

Quelques techniques de gestion des eaux de pluie

Noue

Une noue est une dépression du sol servant au recueil, à la rétention, à l’évacuation et à l’infiltration des eaux pluviales (fossé). Peu profonde, temporairement submersible, avec des rives en pente douce, elle est le plus souvent aménagée en espace vert, mais pas exclusivement.

Bassin sec (ou de rétention)

La fonction essentielle du bassin sec est de stocker à l’air libre les eaux pluviales. Il a pour rôle de réduire le ruissellement des eaux pluviales à l’aval.

Tranchée drainante

Ouvrage linéaire, profond d’un à deux mètres, la tranchée drainante est assimilable à un fossé rempli d’une structure granulaire, recouvert ou non d’un revêtement.

Puits d'infiltration

La fonction essentielle du puits est d’amener les eaux de ruissellement vers un sol perméable. L’eau s’infiltre dans le sol par le fond du puits et les parois latérales. Il est souvent choisi dans le cas d’un sol dont les couches de surface sont imperméables mais possédant un sous-sol perméable.

Cuve de rétention

Elle est destinée au stockage temporaire des eaux de très fortes pluies qui sont ensuite évacuées vers l’exutoire à débit régulé de manière à ne pas surcharger le réseau aval au moment où la crue est la plus forte. Ce volume stocké temporairement ne doit pas être confondu à celui récupéré en vue de sa réutilisation.

Bien d'autres techniques existent, cette liste n'est pas exhaustive :

  • récupération des eaux de pluie pour arroser,
  • toiture ou mur végétalisés,
  • jardin de pluie...

 

Plus d'infos : http://www.graie.org/graie/TA_FreinsAvantages.html

Logiciel PARAPLUIE©

La pluie est l'affaire de tous. Que l'on soit habitant, entreprise ou collectivité publique, il est toujours possible de faire un geste pour limiter l'imperméabilisation des sols.

Les eaux de pluie qui ruissellent sur les surfaces imperméables sont communément collectées au réseau d'assainissement. Or, il est préférable de laisser l'eau de pluie s'infiltrer là où elle tombe pour réduire les inondations et préserver la ressource en eau.

Ainis, la pluie qui tombe sur votre parcelle doit être gérée par vos soins en combinant différents processus :

  • l'infiltration ;
  • le stockage ;
  • et/ou la réutilisation.

​Le logiciel PARAPLUIE© est mis à votre disposition gratuitement par Roannaise de l'Eau afin de vous aider à trouver la solution le plus adaptée à votre projet pour gérer les eaux pluviales :
>> Accéder au logiciel en ligne

A voir

Un projet ?

Contactez-nous !

Roannaise de l'Eau accompagne les propriétaires et les aménageurs dans leurs projets de gestion des eaux de pluie.

A consulter sans modération !

Découvrez une web-série drôle et décalée sur le thème très sérieux de l'eau : "Méli Mélo, démêlons les fils de l'eau".