L'eau, notre métier

Vous êtes ici : Compétences >

Milieux aquatiques

+Zones humides

La loi sur l'eau de 1992 indique que "les zones humides sont des terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d'eau douce, ou saumâtre de façon permanente ou temporaire. La végétation, quand elle existe, est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l'année".

Ces zones ont longtemps été considérées comme dangereuses ou insalubres ; elles ont été modifiées, parfois détruites. Pourtant, elles remplissent des fonctions essentielles au maintien des équilibres écologiques et constituent des zones utiles pour la qualité et la régulation de la ressource en eau (effet «éponge» en absorbant les crues qu'elles restituent en été, elles abritent des espèces remarquables de plantes et d'animaux, favorisent la production de fourrages, même lors des périodes de sécheresse...).

Leur sauvegarde est une obligation légale qui relève de l'intérêt général.

L'inventaire des zones humides

L'inventaire des zones humides a fait l'objet de plusieurs études. Son contenu est communiqué auprès des décideurs lors de réunions d'information et vai les avis formulés régulièrement par Roannaise de l'Eau sur le Plan Local d'Urbanisme de chaque commune.

L'objectif principal réside en la mise en garde (urbanisation, drainage, etc.) des décideurs, aménageurs et riverains afin de les sensibiliser sur les zones humides à préserver.

431 zones humides ont ainsi été recensées, ce qui représente 1 500 hectares, soit 4% de notre territoire.

 

Quizz sur les zones humides

Testez vos connaissances sur les zones humides !

 

Le contrat en chiffres

4 rivières : Le Renaison, la Teyssonne, l'Oudan et la Maltaverne

280 km de cours d'eau

26 communes concernées

5 ans : la durée du contrat de rivières comprenant 250 actions

Site du Contrat de Rivières