L'eau, notre métier

Vous êtes ici : Roannaise de l'eau >

Actualités

+2021 : un nouveau projet de fusion à l'étude

Roannaise de l’Eau étudie actuellement la mise en oeuvre d’une éventuelle fusion avec le syndicat d’eau potable Rhône Loire Nord pour le 1er janvier 2021.

1945069009_275_calendrier.jpg

La loi NOTRe impose le transfert de la compétence eau potable à l’agglomération pour les communes situées dans son périmètre au 1er janvier 2020.

Roannaise de l’Eau a récemment annoncé sa fusion avec 3 syndicats d’eau potable situés sur le territoire de Roannais Agglomération au 1er janvier 2020 (la Teyssonne, l’ISABLE et St André d’Apchon-Arcon). 

Cependant, 8 communes, actuellement gérées par le syndicat Rhône-Loire-Nord, sont situées sur cette même agglomération qui peut décider de les récupérer au 1er janvier 2021 et, parallèlement, transférer la compétence à Roannaise de l’Eau.
Dans ce contexte, plutôt que de retirer ces 8 communes de Rhône Loire Nord, ce dernier ainsi que Roannaise de l’Eau envisagent une fusion de leurs syndicats au 1er janvier 2021.

Ce projet de fusion présente deux avantages convainquants :

1. Sécurisation de la ressource en eau
Chaque syndicat possède une ressource forte : les barrages à Renaison pour Roannaise de l’Eau et un captage à Commelle-Vernay pour Rhône Loire Nord. Le regroupement des deux syndicats leur permettrait une véritable sécurisation par l’addition de ces ressources complémentaires.

2. Baisse du prix de l’eau
Sans générer d’augmentation (liée aux fusions) pour les communes déjà adhérentes à Roannaise de l’Eau, les communes qui intégreraient notre syndicat verraient, à terme, leurs tarifs diminuer. En effet, à ce jour, Rhône Loire Nord applique des tarifs 83% plus élevés que Roannaise de l’Eau.

Etude de faisabilité

image gauche

Une étude de faisabilité sera lancée en mai 2019 afin d’appréhender les éventuelles conséquences techniques et financières d’une telle fusion.

Le bilan de cette étude sera présenté durant l’été, pour une décision des élus avant la fin de l’année 2019.