L'eau, notre métier

Vous êtes ici : Roannaise de l'eau >

Actualités

+Favoriser l'insertion professionnelle

2037606465_246_20190131_141013.jpg

Roannaise de l'Eau emploie des personnes en difficulté professionnelle via des Contrats à Durée Déterminée d'Insertion de les accompagner vers un retour durable dans le monde professionnel. Cette équipe est labellisée Atelier Chantier d'Insertion. 

Dans ce cadre, une convention de coopération a été signée le 31 janvier entre Roannaise de l'Eau et l'agence Pôle Emploi de Roanne afin de réaffirmer leur volonté commune de favoriser l'insertion en s'engageant sur la sécurisation et l'amélioration de la qualité des parcours d'insertion. La convention de coopération précise les rôles respectifs de chaque partenaire pour une meilleure efficacité du dispositif "Insertion par l'Activité Économique". 

image gauche

+Défense incendie : Roannaise de l'Eau accompagne les mairies

1035074741_245_img_3970.jpg

Roannaise de l'Eau accompagne les communes dans l'établissement de leur schéma communal de Défense Extérieure Contre l'Incendie (DECI) et dans l'analyse des risques propres à chaque secteur. Un bilan sera effectué par commune, permettant de lister les points d'eau incendie existants et de définir des préconisations selon les besoins.

Dans ce cadre, Roannaise de l'Eau a organisé une première réunion avec les référents des communes concernées le 29 janvier dernier.

image gauche

+4 mois de travaux pour le Chartrain

Roannaise de l’Eau investit 282 000 € pour améliorer la stabilité du barrage du Chartrain, situé à Renaison.

Les travaux de drainage des rives

4739537166_244_chartrain-travaux-drainage.jpg

Dans le cadre de l’amélioration continue du suivi de la sécurité de ses ouvrages, Roannaise de l’Eau a décidé d’entreprendre des travaux de drainage des rives sur lesquelles reposent le barrage. Ces travaux ont pour objectif d’améliorer la stabilité de l’ouvrage en jouant sur l’équilibre des forces qui s’exercent sur celui-ci. La mise en place d’un drainage, va permettre de diminuer les pressions exercées par l’eau et ainsi améliorer l’équilibre des forces.


Les travaux consistent à effectuer environ 25 forages (de 96 mm de diamètre et jusqu’à 25 m de long) dans le barrage.
Pour permettre de se repérer dans l’espace et savoir où et comment forer, Hydrokarst s’est associé à Sintégra, bureau de géomètres experts, pour réaliser un modèle 3D du barrage et lui fournir les paramètres de positionnement des forages.

Le barrage du Chartrain

image gauche

La France compte plus de 700 barrages de plus de 15 m et seulement 135 de plus de 40 m. L’ensemble de ces barrages fait l’objet d’une surveillance technique renforcée par l’état (DREAL : Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, Service Prévention des Risques Naturels et Hydrauliques) mais également par le propriétaire et maître d’ouvrage.

Le barrage du Chartrain, construit entre 1888 et 1891, mesure 55 m de hauteur sur fondation. Il fait partie des 6% des barrages les plus anciens de France. En tant que propriétaire et maître d’ouvrage de ce barrage, Roannaise de l’Eau se fait accompagner par le bureau d’études ISL ingénierie Lyon (spécialisé dans les ouvrages hydrauliques) pour assurer la surveillance technique de l’ouvrage.

+Engagement partenarial avec la Trésorerie

Daniel FRECHET, Président de Roannaise de l’Eau, Joaquin CESTER, Directeur Départemental des Finances Publiques et Denis GUEDON, Chef des services comptables de la Trésorerie de Roanne Municipale, ont signé, le 18 décembre dernier, une convention de partenariat permettant de renforcer la coopération entre les deux structures.

La convention

Cette convention a pour objet d’optimiser le recouvrement des recettes de Roannaise de l’Eau et de mettre en oeuvre la sélectivité de l’action en recouvrement. 
En effet, compte tenu du caractère industriel et commercial de Roannaise de l’Eau, ses recettes doivent être suffisantes pour faire face à l’ensemble des dépenses d’exploitation et financer les dépenses d’investissement. Il est donc primordial, pour garantir ce bon équilibre budgétaire, que le niveau des impayés demeure le plus bas possible.

Afin d’y parvenir, un véritable partenariat est développé, fondé sur l’implication des acteurs et portant sur 3 axes, avec pour chacun des engagements réciproques :

Axe 1 : Optimisation de la facturation : respecter les plannings de facturation, mettre en place des traitements automatisés...

Axe 2 : Politique sélective des poursuites : déclencher des poursuites selon des seuils prédéfinis, mise en place d’un suivi pour les dossiers à enjeux...

Axe 3 : Politique concertée de recouvrement : notamment définir la démarche et les conditions d’admission en non valeur (créances irrécouvrables).

Rappelons que la Trésorerie de Roanne Municipale est un partenaire majeur de Roannaise de l’Eau. Elle gère, pour le compte du Syndicat, les recettes et les dépenses (vérification de la régularité des dépenses, encaissement des paiements de factures, etc.).

2 structures, 2 rôles distincts et complémentaires

Roannaise de l’Eau établit les factures suite à la relève des compteurs et en cas de travaux ou de prestations (création de branchement par exemple).

La Trésorerie est chargée d’en assurer le recouvrement, c’est à dire le règlement de ces factures par les usagers. A ce titre, c’est elle qui engage les poursuites et fait appel aux Huissiers de Justice en cas de non paiement. C’est également la Trésorerie qui a la possibilité d’accorder des facilités de paiement aux usagers.