L'eau, notre métier

Vous êtes ici : Roannaise de l'eau >

Actualités

+Travaux souterrains rue Mulsant

Roannaise de l’Eau procède actuellement à la réhabilitation du réseau d’assainissement, rue Mulsant à Roanne, pour le compte de Roannais Agglomération. Les travaux devraient durer 3 mois environ.

En 2016, Roannaise de l’Eau a procédé au remplacement des branchements d’assainissement de la rue afin de préparer ce futur chantier de réhabilitation du réseau.

Etat des lieux

1657706355_201_mulsant-av-ap.png

Le réseau d’assainissement de la rue Mulsant est un réseau important. Il mesure 1,30 m de diamètre et reçoit les effluents de l’ensemble du quartier Mulsant pour les diriger vers la station de traitement des eaux usées de Roanne.
Ce réseau d’assainissement est vétuste. D’une part, le radier est endommagé et provoque des exfiltrations d’eaux usées, ce qui engendre une pollution du sol. D’autre part, les parois sont dégradées, des pierres se déchaussent. Le réseau doit donc être réhabilité, par l’intérieur, afin d’éviter un éventuel affaissement de la chaussée et protéger le sol de toutes pollutions.

 

Le chantier

image gauche

Les travaux consistent à réaliser une projection de mortier sur la voûte de l’ouvrage puis à poser une cunette préfabriquée au sol. Cette cunette, en béton polymère, plus lisse, permettra
d’améliorer la vitesse d’écoulement des eaux usées, favorisant l’autocurage. Il y aura ainsi moins de dépôt dans le réseau, donc moins d’interventions de l’homme pour nettoyer.

 

Maître d'ouvrage : Roannais Agglomération
Maître d'oeuvre : Roannaise de l'Eau
Entreprise intervenante :  Subterra

Durée des travaux : du 27 août au 23 novembre 2018

INVESTISSEMENT : 307 000 € TTC

+Dématérialisation des marchés publics

A partir du 1er octobre 2018, 100% des consultations de marchés publics seront dématérialisées par l'ensemble des acheteurs publics.
Tous les échanges se feront par voie électronique uniquement : dépôt d'offre, questions/réponses, négociations, rejets, attributions. Le dépôt papier sera interdit.

 

>> Plus d'informations

+Sécheresse : limitation de certains usages de l'eau

Le Préfet de la Loire a pris un arrêté, le 11 septembre dernier, portant sur la limitation provisoire de certains usages de l'eau : accéder à l'arrêté ici.
Cette mesure a pour objectif de prévenir toute pénurie des ressources en eau, compte tenu de la sécheresse actuelle afin notamment de préserver la santé, l'alimentation en eau potable, l'alimentation en eau du bétail et les écosystèmes aquatiques.

Les communes concernées

Les 12 communes gérées par Roannaise de l'Eau pour la compétence Eau potable sont concernées par cet arrêté.

En effet, Mably, Le coteau, Pouilly les Nonains, Renaison, Riorges, Roanne, St Alban les Eaux, St Haon le Châtel, St Haon le Vieux, St Léger sur Roanne, St Rirand et Villerest sont classées en alerte.

Des usages restreints

Cet arrêté prévoit des mesures de limitation des usages de l'eau en fonction du seuil de sécheresse retenu.

A titre d'exemple, en situation d'alerte, sont interdits :
- l'arrosage des pelouses,
- celui des jardins potagers, plantations arborées, des massifs fleuris entre 10h et 18h,
- le lavage des véhicules hors des stations professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation sanitaire ou technique,
- le remplissage, la remise à niveau, le renouvellement de l'eau des piscines privées à usage familial.
 

Ces restrictions s'appliquent à l'eau issue des puits, rivières, sources et nappes souterraines.
Ainsi, l'utilisation de l'eau en provenance de nos barrages (Renaison) et qui arrive via nos réseaux publics de distribution à votre robinet n'est pas concernée par ces mesures de limitation ou suspension.

+Inauguration de la station d'épuration de St Romain La Motte

Courant 2018, Roannaise de l’Eau a réalisé une station de traitement des eaux usées par filtre planté de roseaux à Saint Romain La Motte, pour le compte de Roannais Agglomération. Cette station a ainsi été inaugurée ce samedi 22 septembre.

Descriptif des travaux

La commune de Saint Romain La Motte disposait de 3 stations de traitement des eaux usées :

• la station d’épuration de Fultière (filtre à sable) ;
• la station d’épuration du Bourg (bassin de lagunage) ;
• la station d’épuration des Barraques (filtre planté de roseaux).

Le diagnostic des deux premières installations a fait ressortir plusieurs dysfonctionnements nécessitant une restructuration de l’assainissement collectif de la commune.
Il a été décidé d’une part la suppression du filtre à sable de Fultière. Un poste de relevage a été installé sur place et 1,5 km de réseaux de transfert ont également été créés depuis cet équipement afin d’alimenter la nouvelle station du Bourg. D’autre part, un filtre planté de roseaux vient remplacer la lagune du Bourg.

La nouvelle filière : un filtre planté de roseaux a été retenue pour plusieurs raisons :

- meilleure performance de traitement
- traitement naturel et respectueux de l’environnement ;
- entretien simple (peu de maintenance) ;
- absence d’odeur ;
- bonne intégration paysagère ;
- peu de boues à traiter.

Cet ouvrage est dimensionné pour 1 100 EH et intègre le développement de l’urbanisation pour les 15 prochaines années.

Maître d’ouvrage : Roannais Agglomération

Assistant maîtrise d’ouvrage : Roannaise de l’Eau

Maître d’oeuvre : VDI

Entreprise intervenante : LMTP

Coordonnateur SPS : LAFAY SPS

Mise en service : 02/05/2018
Durée des travaux : 7 mois
Investissement : 880 000 € HT

Partenaires financiers : Agence de l'Eau Loire Bretagne et Département de la Loire

+Réhabilitation de la station de Notre Dame de Boisset

Roannaise de l’Eau procède actuellement à la réhabilitation de la station de traitement des eaux usées de la commune de Notre Dame de Boisset, pour le compte de Roannais Agglomération.

La station

• Mise en service en 2006
• Station de lits plantés de roseaux
• Dimensionnée pour traiter les effluents de 600 EH, avec un volume rejeté moyen de 150 litres/jour/hab
• Comporte deux étages :
- le premier composé de 2 bassins divisés en 3 lits identiques de 120 m2
- le second comprenant 1 seul bassin divisé en 2 parties égales de 240 m2.

En raison du colmatage des drains des deux premiers lits plantés de roseaux, il est devenu nécessaire de procéder à leur renouvellement et à celui du média filtrant, afin de garantir un traitement optimal des eaux usées.

Les travaux

image gauche

Pour assurer la continuité de l’épuration durant les travaux, les lits sont réhabilités l’un après l’autre.

Plusieurs étapes se succèdent pour permettre cette réhabilitation :

- arrêt du lit pour permettre son assèchement
- faucardage des roseaux
- enlèvement des boues en surface du lit, des graviers ,des drains et du géotextile
- reprise du liner, puis test de son étanchéité
- remise en place des drains et du géotextile
- chargement des graviers
- plantation des jeunes pousses de roseaux
- remise en service du lit.

Tous les déchets issus de ces travaux sont traités et valorisés dans le respect de l’environnement :

• les roseaux sont gérés comme des déchets verts
• les boues sont envoyées vers une usine de compostage
• le sable, les drains et le géotextile sont traités sur une plateforme spécifique de déchets.

Maître d’ouvrage : Roannais Agglomération
Maître d’oeuvre : Roannaise de l’Eau

Durée des travaux : du 28 août au 28 novembre

Investissement : 288 000 € TTC

Entreprises intervenantes : SADE, SUEZ, Romain Meunier