L'eau, notre métier

Vous êtes ici : Inf'eau >

Agir

+Jouer

Roannaise de l’Eau a pour mission de gérer l’eau et les milieux aquatiques à l’échelle des bassins versants de la Loire et nous sommes aussi convaincus que l’apprentissage se fait en s’amusant !

C’est pourquoi nos équipes ont développé des supports ludiques et amusant autour des milieux aquatiques en roannais ! Dans le cadre de sa mission de sensibilisation, Roannaise de l’Eau a créé un jeu de 7 familles et un poster à colorier autour des milieux aquatiques et de leur biodiversité, mais aussi un jeu interactif sur l'eau de pluie.

Nouveauté : adopter les bons gestes avec le jeu de 7 familles

7550796410_317_jeu_7f_rde.png

Roannaise de l’Eau a créé un jeu de 7 familles pour sensibiliser à la préservation de l’eau et de la biodiversité.

Le jeu propose d’adopter les bons gestes en s’amusant avec les familles Bricol’eaux, Tr’eauxforts, Superhér’eaux, Zigot’eaux, Problém’eaux, Végét’eaux, Anim’eaux et devenir acteur au service de l’eau! Le jeu a été distribué gratuitement aux écoles des 80 communes du territoire d’intervention de Roannaise de l’Eau.

Disponible dans notre agence clientèle : 98 rue Jean Jaurès à Roanne.

Colorier pour mieux comprendre !

image gauche

Roannaise de l’eau a développé un poster à colorier autour des milieux aquatiques en roannais !

Conçus notamment pour les enfants, ces supports sont aussi proposés au grand public, lors d’événements comme la fête de la science par exemple. Pour les découvrir, rendez-vous dans notre agence 98 rue Jean Jaurès à Roanne. Télécharger le coloriage ici.

Ces deux projets ont été subventionnés dans le cadre du contrat territorial  rive droite : Rhins Rhodon Trambouzan.
Les partenaires financiers sont l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, Roannais Agglomération, la Communauté d’Agglomération de l’Ouest Rhodanien, la Communauté de Communes de Forez Est, Charlieu-Belmont Communauté et la CoPLER.

Ces outil ont été conçu avec La Petite Boîte Communication, une agence de communication spécialisée en pédagogie et jeunesse. Les illustrations ont été réalisées par Armelle Drouin.

 

Jeu interactif Promenade sous la pluie

Un jeu de piste interactif "Promenade sous la pluie" a été créé par les services de Roannaise de l'Eau via l'application Baludik. Durant cette balade, accompagnez Margaux et son grand-père à la découverte de l'eau de pluie et de sa gestion à travers les rues de Roanne.

Comptez entre 1h30 et 2h00 de balade à effectuer seul, entre amis ou en famille !

Départ : bords de Loire à Roanne. 
Application et jeu gratuits sur smartphone, à télécharger sur Google Play ou Appstore.

+Économiser

J'agis au quotidien

 

 

 

Pour les WC

La chasse d’eau à double commande : Avec une consommation estimée entre 9 et 12 litres par chasse avec un équipement classique, vous pouvez limiter le gaspillage en installant un système de chasse à double commande. De 9 à 12 l, vous passerez à une consommation de 3 à 6 litres d’eau par chasse. Astuce : Si vos wc ne permettent pas d’installer une chasse à double poussoir, vous pouvez réduire le volume de votre chasse en plaçant une ou deux bouteilles d’eau pleines dans le réservoir afin d’en réduire sa capacité. Vous économiserez ainsi entre 1,5 l et 3 l par chasse.

Pour vos robinets

Lors de votre achat, choisissez des équipements portant la certification NF. Le mousseur hydro-économe ou réducteur de débit : placé en sortie de robinet, cet appareil permet de réduire le débit d’eau en passant de 12 à 8 l/min.

 

Pour la douche

Le pommeau de douche économique : Avec un débit d’environ 20 litres par minute pour une pomme de douche classique, la pomme de douche économique vous permet d’économiser jusqu’à 50 % d’eau ! En effet, en comprimant l’eau puis en l’éclatant en fines gouttelettes, la douchette économique réduit considérablement le débit d’eau en le ramenant à 8 à 10 l/min environ.

 

Si vous achetez de nouveaux appareils électroménagers, soyez attentif à l’étiquette énergie qui va de A pour les modèles les plus performants à G pour les modèles les plus énergivores. Veillez à utiliser les appareils à charge pleine uniquement.

 

En extérieur

Le récupérateur d’eau vous permet de réutiliser l’eau de pluie pour arroser votre jardin et/ou votre potager. Vous réduisez ainsi votre consommation d’eau potable pour des usages qui n’en présentent pas la nécessité. Plus d'infos sur la gestion des eaux pluviales.

 

Je fais le point sur ma conso

Je calcule ma consommation : Le CIEAU (Centre d'Information sur l'Eau) propose un outil pour calculer sa consommation de l'eau annuelle : calculer ma conso. Les résultats sont à titre indicatif.

+Économiser

En moyenne, un français consomme 148 litres d'eau potable par jour, cela représente une consommation annuelle de 120 m3.

L'eau est une ressource précieuse, préservons-là !

10 conseils pour économiser l'eau

9272848690_38_adobestock_148964677.jpg

A la maison comme au jardin, voici les bons gestes pour réduire ma consommation d’eau :

A la chasse aux gaspillages :

1. J’évite de laisser couler l’eau inutilement. Fermer le robinet pendant le brossage des dents permet d’économiser plusieurs dizaines de litres d’eau.
2. Je traque les fuites d’eau : relever le compteur le soir avant d'aller se coucher et comparer avec la valeur affichée le lendemain matin (sans consommer d’eau pendant la nuit). Si la valeur a évolué, cela signifie qu’il y a probablement une fuite à réparer sans attendre.
3. J’installe des appareils qui limitent la consommation d’eau : chasse d’eau à double débit, appareils électroménager économes, ...
4. J’équipe mes robinets de mousseurs-aérateurs afin de réguler le débit de l'eau.

Au quotidien :

5. Je prends une douche de 5 minutes plutôt qu’un bain, pour une économie de 50 à 120 L !
6. Je réutilise l’eau de lavage des légumes pour arroser mes plantes.
7. Je ne fais pas tourner mon lave-linge et mon lave-vaisselle à moitié vide.

Au jardin :

8. J’utilise un récupérateur d’eau de pluie pour l’arrosage : un simple bidon raccordé à ma gouttière fera l’affaire.
9. J’arrose le jardin au coucher du soleil pour limiter l’évaporation. Je peux aussi installer un système de goutte à goutte.
10. Je bine la terre pour espacer les arrosages et je paille des plantes pour conserver l’humidité du sol.

 

Économiser l'eau, c'est bien. La préserver, c'est encore mieux !

Retrouver tous nos conseils pour limiter la pollution de l'eau lorsque nous la consommons : Les bons gestes

 

Famile ECO / Famille GASPI

 

Économiser 30% de sa consommation, c'est possible, tout en conservant un même confort... mais en réduisant sa facture ! Sans compter qu'économiser l'eau c'est aussi économiser l'énergie nécessaire pour la chauffer. 

+Sensibiliser

Des panneaux pédagogiques

Afin d'améliorer la visibilité et la compréhension des ouvrages de gestion des eaux pluviales vis-à-vis du grand public, Roannaise de l'Eau, en collaboration avec les communes du territoire, a lancé une campagne de sensibilisation par l'implantation de panneaux pédagogiques afin d'identifier les ouvrages gérant les eaux pluviales.

A ce jour, 26 ouvrages de gestion des eaux pluviales sont valorisés par des panneaux en forme de nuage. Ces panneaux ont été implantés sur 7 communes du territoire (Commelle-Vernay, Le Coteau, Lentigny, Mably, Roanne, Saint Alban les Eaux, Villerest).

Par ailleurs, cette opération sera poursuivie sur d'autres communes.

Les partenariats avec les Conseils Municipaux Enfants

4994568787_382_image_maquage_egouts_format_web-reduit.jpg

En partenariat avec les conseils municipaux enfants du roannais, Roannaise de l’Eau a lancé un projet de signalétique au sol pour inciter le public à changer de comportement.

Au-delà de ses actions quotidiennes, Roannaise de l’Eau a pour mission de sensibiliser les publics à la préservation de l’eau et de l’environnement. Les déchets jetés dans la rue se retrouvent dans les avaloirs. Ils obstruent les réseaux et provoquent des débordements par temps de forte pluie. L’eau et l’environnement sont alors pollués par ces déchets (mégots, masques, bouteilles plastiques, emballages...).

Du street marketing pour attirer l’attention

Un projet a été lancé en partenariat avec les conseils municipaux enfants du roannais : informer le public sur les déchets jetés dans la rue et dans les avaloirs, avec un marquage au sol, près des avaloirs. L’objectif est d’inciter le public à changer de comportement : ne rien jeter dans les avaloirs.

Les jeunes participent au marquage de messages sur la commune, réalisés par Roannaise de l’Eau sous forme de pochoirs :

LA RIVIÈRE COMMENCE ICI - NE RIEN JETER

LA LOIRE COMMENCE ICI - PROTEGEZ-LA

 

Dans un premier temps, les services de Roannaise de l’Eau rencontrent les jeunes afin de les sensibiliser à la problématique. Nous les invitons alors à prendre part au projet en choisissant les lieux à cibler pour faire les marquages au sol, en intégrant les services techniques de la commune.

En parallèle, ils sont invités à réfléchir à une autre façon de sensibiliser le public autour d’eux, à leur manière : à travers une vidéo, des affiches, un article pour le bulletin municipal, un exposé pour l’école...

Si les jeunes du Conseils Municipal Enfants acceptent la mission, Roannaise de l’Eau fournit les pochoirs et ce sont les services techniques de la commune qui fournissent leur peinture habituelle.

Un rendez-vous est alors fixé avec les enfants pour réaliser les premiers marquages sur le terrain, accompagnés par les services techniques de la commune.

A ce jour, Roannaise de l’Eau a rencontré les Conseils Municipaux Enfants de Commelle-Vernay, Coutouvre, Riorges, Mably, Perreux, Roanne et St-Haon-Le-Vieux. Et ce n’est qu’un début ! Plusieurs d’entre eux se sont engagés dans la démarche aux côtés de Roannaise de l’Eau.

Nous invitons les Conseils Municipaux Enfants à nous contacter pour prendre part à la démarche : contact@roannaise-de-leau.fr

image gauche

Cette action est réalisée avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne :

+Préserver

Lingettes dans les toilettes, problèmes sous la cuvette !

Protégeons notre environnement

Ne jetez pas tout dans le réseau d'assainissement, préservez le milieu naturel et les installations d'assainissement.
Réduisez les doses de produit d'entretien et de lavage et préférez des produits biodégradables et consultez les étiquettes des emballages. Les produits polluants sont identifiables grâce à des symboles explicites indiqués sur les emballages.


Ce qu'il ne faut pas jeter au réseau d'assainissement :

Épluchures de fruits et légumes : Ces déchets génèrent des coûts de traitement superflus alors qu'ils peuvent être recyclés. Vous pouvez faire du compost ou les jeter avec les déchets ménagers.

Objets solides (mégots de cigarettes, couches à jeter, protections hygiéniques, cotons tiges, lames de rasoir, rouleaux de papier-toilettes, lingettes) : Tous ces produits sont à l'origine de problèmes sur les systèmes d'assainissement ; leur introduction dans le réseau obstrue les canalisations, détériore les pompes de relevage et provoque un surcoût de la collecte et du traitement des eaux usées. Ils doivent être jetés avec les déchets ménagers.

Médicaments : Les stations d'épuration ne sont pas conçues pour les traiter. Les molécules se retrouvent dans la nature et peuvent donc avoir des conséquences sur la santé humaine et animale. Rapportez-les en pharmacie.

Huiles et graisses : Elles se déposent et colmatent les canalisations, chez vous ou sur le réseau, et diminuent ensuite les performances des stations de traitement.

Substances chimiques : Elles perturbent le fonctionnement des stations d'épuration et constituent une menace pour notre environnement.

Huiles, graisses et substances chimiques doivent être rapportées en déchetterie.

Le cas des lingettes

Jetées dans les toilettes, les lingettes causent de sérieux dysfonctionnements dans les stations de pompage et d'épuration : obstruction et détérioration des équipements.
Conséquences : pannes importantes, débordement du réseau d'assainissement vers le milieu naturel, interruption de la bonne épuration des eaux, polluant ainsi ruisseaux, rivières, fleuve, nappes phréatiques...

Il faut jeter les lingettes dans votre poubelle !

Les lingettes dites "biodégradables" doivent aussi être jetées à la poubelle. Jetées au réseau d'assainissement, elles n'ont pas suffisamment de temps pour se dégrader avant leur arrivée à la station d'épuration. Des conséquences qui augmentent le coût de l'assainissement, et donc de la facture d'eau.