L'eau, notre métier

Vous êtes ici : Actualités

Actualités

+860 000 euros pour sécuriser le réseau d’eau potable

Roannaise de l’Eau entreprend le renouvellement de 3 km de réseau d’eau potable entre Changy et Le Crozet. Les travaux débuteront le 24 août pour une durée de 5 mois.

Les travaux

Trois kilomètres de canalisation en fonte vont être renouvelés, ainsi que plusieurs branchements chez les particuliers, entre le lieu-dit Rebruns à Changy et le lieu-dit Les Roys au Crozet. Il s’agit de renforcer la liaison entre deux réservoirs de stockage d’eau potable situés à St Bonnet des Quarts et à St Martin d’Estreaux.

C’est un chantier important pour Roannaise de l’Eau qui fait suite à la fusion avec le syndicat de la Teyssonne en 2020.
Ces travaux permettront de sécuriser la desserte en eau potable des communes de St Martin d’Estreaux, de Sail Les Bains et d’Urbise.

A lui seul, ce projet représente plus de 40 % de l’investissement 2020 de Roannaise de l’Eau pour les réseaux d’eau potable.

La circulation sera interrompue ou alternée selon les besoins du chantier, seul l’accès aux propriétés riveraines sera maintenu. Ces travaux vont générer des coupures de l’alimentation en eau. Une information spécifique sera diffusée au préalable dans les boîtes aux lettres des riverains impactés.

Contact : 04 77 68 54 31 ou dtechnique@roannaise-de-leau.fr

Nous intervenons pour une eau et un environnement de qualité.

En chiffres

image gauche

Financement :
Roannaise de l'Eau : 660 000 €
Département de la Loire : 200 000 €

Début des travaux : 24/08/2020
Durée des travaux : 5 mois

Entreprise intervenante : LMTP

+Sécheresse : alerte renforcée en roannais

http://www.loire.gouv.fr/aggravation-de-la-situation-de-secheresse-a7538.html

En roannais, le niveau des rivières est au plus bas et devient insuffisant pour permettre le maintien de la vie aquatique. Les barrages de Renaison assurent la sécurisation de la ressource en eau potable mais Roannaise de l’Eau invite les usagers à une gestion raisonnée de la ressource.

Le déficit pluviométrique et les températures élevées de l’année 2020 ont accentués la faiblesse des débits des rivières roannaises.

La Préfète de la Loire a placé le département en situation d'alerte renforcée afin de préserver les usages prioritaires de l’eau et la survie de la biodiversité aquatique.

Concrètement, pour les usagers de Roannaise de l'Eau cela concerne  les communes de Arcon, St André d'Apchon, Les Noës, St Rirand, Ouches, Lentigny, Villemontais, Chérier, St Jean St Maurice et une petite partie des communes de Saint Haon le Vieux, Renaison, Ambierle, Saint Alban les Eaux.

Synthèse des restrictions à télécharger en bas de cet article.

Pas de risque de pénurie de l’alimentation en eau

8378078049_297_fotolia_217135566.jpg

Les barrages de Renaison permettent l’alimentation des communes du roannais en eau potable. Avec leurs 10,5 millions de mètres cube d’eau de stockage, ces ouvrages permettent également de sécuriser les territoires voisins, ce qui nous assure une alimentation en eau potable, même en période de sécheresse. La fusion à venir entre Roannaise de l’Eau et le syndicat Rhône Loire Nord en 2021 a d’ailleurs pour objectif de sécuriser davantage nos territoires.

Il n’est pas question de gaspiller l’eau pour autant. Les usagers sont invités à limiter leur consommation d’eau. 

>> Les conseils pour économiser l'eau : Chaque goutte compte

+Bienvenue dans notre agence clientèle !

Dès le lundi 6 juillet, les conseillers de Roannaise de l'Eau vous accueillent dans notre toute nouvelle agence clientèle, située 98 rue Jean Jaurès à Roanne :

  • Le lundi de 10h à 12h30
  • Du mardi au jeudi : de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h
  • Le vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 16h

Notre espace d'accueil répond aux normes d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Un bar à eau est à votre disposition pour boire notre eau.

Notre site internet et notre accueil téléphonique restent à votre service 7j/7 et 24h/24 : 04 77 68 54 31.

Gestes barrières

L'ouverture de l'agence s’effectue suivant plusieurs principes essentiels, pour garantir la sécurité de chacun :

  • Respect des gestes barrières et de la distanciation physique
  • Port de votre masque obligatoire à l'intérieur
  • Utilisation de votre propre stylo

+Coronavirus : votre eau potable

L’accueil de Roannaise de l’Eau est actuellement fermé au public et les effectifs limités au minimum.

Nos services vous répondent, en cas d'urgence : par téléphone : 04 77 68 54 31 et par email : contact@roannaise-de-leau.fr
Pour toutes vos démarches, rendez-vous sur www.roannaise-de-leau.fr 

Roannaise de l'Eau rappelle que l'eau du robinet peut être consommée en toute confiance. Toutes nos équipes sont mobilisées pour assurer les services d'eau potable et d'assainissement 24h/24.

L'eau du robinet est protégée et contrôlée

Il n'y a aucun risque de contamination de l'eau potable. L'eau potable est traitée contre les virus, y compris le covid-19 (coronavirus).
Elle est sûre et peut être consommée sans risque pour la santé.

La qualité de l'eau est contrôlée par l'Agence régionale de Santé. 

L'eau du robinet reste votre alliée du quotidien : pensez à vous laver les mains régulièrement avec du savon.

Aucun risque de pénurie

Il n’y aucun risque de coupure d’eau ou de perturbation de l’alimentation en eau potable.

Les équipes de Roannaise de l'Eau sont organisées et prêtes à faire face à tout incident, même en cas d’épidémie, notamment à travers un plan de continuité de service.

Le service minimum autour des missions principales de production, de distribution et qualité de l’eau est garanti.

+2021 : deux nouveaux projets de fusion

Les syndicats Rhône Loire Nord, le syndicat du Gantet et Roannaise de l'Eau fusionneront au 1er janvier 2021. La commune de Noailly va également rejoindre cet ensemble dans le cadre du transfert de la compétence eau potable.

Le Syndicat mixte Rhins Rhodon Trambouzan et Affluents (SYRRTA) a également délibéré en 2019, en faveur d’une fusion avec Roannaise de l'Eau au 1er janvier 2021.

Les élus de Roannaise de l’Eau ont validé l'ensemble des demandes de fusions.

Fusion avec les syndicats Rhône Loire Nord et le Gantet

8105748096_286_calendrier.jpg

Après avoir étudié, courant 2019, la mise en œuvre technique et financière de ces fusions, les élus des trois syndicats ont délibéré en faveur de cette évolution. 

Ainsi, au 1er janvier 2021, Roannaise de l'Eau interviendra sur 76 communes pour la compétence eau potable (carte à télécharger plus bas).
Les 38 communes concernées par le territoire de Rhône Loire Nord resteront gérées par Suez jusqu’à la fin du contrat de délégation de service publique, en 2025.

La fusion avec Rhône Loire Nord présente deux avantages importants :

1. Sécurisation de la ressource en eau

Chaque syndicat possède une ressource forte : les barrages à Renaison pour Roannaise de l’Eau et un captage à Commelle-Vernay pour Rhône Loire Nord. Le regroupement des deux syndicats permettra une véritable sécurisation par l’addition de ces ressources complémentaires.

2. Baisse du prix de l’eau

Sans générer d’augmentation (liée aux fusions) pour les communes déjà adhérentes à Roannaise de l’Eau, les communes qui intégreront notre syndicat verraient, à terme, leurs tarifs diminuer. En effet, à ce jour, Rhône Loire Nord applique des tarifs 83% plus élevés que Roannaise de l’Eau.

 

Le syndicat du Gantet représente 5 communes : St-Just-la-Pendue, Ste-Colombe-sur-Gand, Croizet-sur-Gand, Neulise et St-Marcel-de-Félines. Ces communes sont actuellement sécurisées en eau potable par le syndicat Rhône Loire Nord. Dans le cadre de la fusion entre Roannaise de l'Eau et Rhône Loire Nord, le syndicat du Gantet a souhaité se joindre à la démarche.

 

La commune de Noailly est actuellement gérée par Véolia, pour le compte du SIADEP.
Au 1er janvier 2021, cette commune sera gérée par Roannaise de l'Eau dans le cadre d'un transfert de compétences.

Fusion avec le SYRRTA

Le Syndicat mixte Rhins Rhodon Trambouzan et Affluents (SYRRTA) est déjà géré par Roannaise de l'Eau depuis juillet 2019. La fusion entre les deux structures représente une évolution cohérente.

Les bassins versants du Rhins, du Rhodon et du Trambouzan se situent sur les départements du Rhône (45%) et de la Loire (55%). Ces trois cours d’eau sont des affluents rive droite de la Loire. Ils représentent environ 487 km de cours d'eau.

Ces bassins versants sont délimités par les Monts du Beaujolais au nord-nord-est, les Monts du Lyonnais au sud-est, le seuil de Neulise au sud-ouest et la Plaine du Roannais à l’ouest. 

Un contrat de rivières est en cours sur ces bassins versants. Celui-ci est également déjà piloté par Roannaise de l'Eau depuis juillet 2019. 

 

 

L'eau est aujourd'hui un enjeu majeur pour notre territoire.  Ces fusions permettront d’adopter une approche plus globale de la gestion des ressources en eau du roannais.

+Une fusion qui coule de source

Les syndicats des eaux de l’Isable, de St-André-d’Apchon-Arcon, de la Teyssonne et Roannaise de l’Eau fusionneront au 1er janvier 2020. La nouvelle structure assurera la gestion de l’eau potable sur 32 communes roannaises.

Avec une année 2019 marquée par la sécheresse, l’eau est aujourd’hui un enjeu majeur pour notre territoire. Cette fusion intervient après deux ans de réflexions et d’échanges. Elle permettra d’adopter une approche plus globale de la gestion des ressources en eau du Roannais, tout en maintenant et en développant un service public de proximité. Le nouvel ensemble assurera la production et la distribution de l’eau potable sur 32 communes. Parmi celles-ci, sept continueront toutefois à être gérées en délégation de service public par la société Saur jusqu’à la fin de leurs contrats, d’ici à 2023.

Une gestion de l'eau cohérente

6696927681_288_carte-fusion-eau-2020.jpg

La future entité conservera le nom et l’identité visuelle actuels de Roannaise de l’Eau et le siège sera basé 63 rue Jean Jaurès à Roanne.

Le syndicat poursuivra une gestion publique de l’eau potable, administré par des élus locaux, eux-mêmes mandatés par l’agglomération. À travers cette compétence, Roannaise de l’Eau a pour objectif de gérer et de préserver cette ressource aussi précieuse que simple d’accès. La fusion permettra, à terme, d’harmoniser les tarifs sur l’ensemble des 32 communes.

Pour la majorité des habitants, pas de changement. Seules 11 communes verront en 2020 leurs modalités de facturation évoluer (période de relève des compteurs, mensualisation…) : Changy, Le Crozet, La Pacaudière, Sail-les-Bains, St-Bonnet-des-Quarts, St-Forgeux-Lespinasse, St-Germain-Lespinasse, St-Martin-d’Estreaux, St-Romain-la-Motte, Urbise, Vivans. Les abonnés concernés seront informés de ces changements par courrier.

Pour les élus des quatre syndicats, « cette fusion n’aura pas d’impact sur la gestion de l’eau. L’usager est au centre de toutes les attentions, que ce soit dans les situations d’urgence, pour des missions de conseil et d’accompagnement ou encore pour la réalisation de travaux. Nos équipes réunies partagent la même mission au service de l’eau et garantiront la bonne continuité du service. »

En outre, un nouveau point d’accueil du public ouvrira ses portes, dans quelques mois, rue Jean Jaurès à Roanne, afin de renforcer la proximité avec les usagers.