L'eau, notre métier

Vous êtes ici : Compétences > >

Assainissement Collectif

L'assainissement collectif consiste à collecter, transporter et traiter les eaux usées domestiques et industrielles dans une station de traitement pour les dépolluer avant de les rejeter dans le milieu naturel.

+Les bons gestes

Disposer d'une eau de bonne qualité, en quantité suffisante, est devenu un enjeu majeur de notre société. Si rien n'est fait pour protéger cette ressource, l'impact des activités humaines sur le cycle naturel de l'eau et sur les écosystèmes aquatiques pourrait avoir des conséquences irrémédiables.

Protégeons notre environnement

Ne jetez pas tout dans le réseau d'assainissement, préservez le milieu naturel et les installations d'assainissement.
Réduisez les doses de produit d'entretien et de lavage et préférez des produits biodégradables et consultez les étiquettes des emballages. Les produits polluants sont identifiables grâce à des symboles explicites indiqués sur les emballages.


Ce qu'il ne faut pas jeter au réseau d'assainissement :

Épluchures de fruits et légumes : Ces déchets génèrent des coûts de traitement superflus alors qu'ils peuvent être recyclés. Vous pouvez faire du compost ou les jeter avec les déchets ménagers.

Objets solides (mégots de cigarettes, couches à jeter, protections hygiéniques, cotons tiges, lames de rasoir, rouleaux de papier-toilettes, lingettes) : Tous ces produits sont à l'origine de problèmes sur les systèmes d'assainissement ; leur introduction dans le réseau obstrue les canalisations, détériore les pompes de relevage et provoque un surcoût de la collecte et du traitement des eaux usées. Ils doivent être jetés avec les déchets ménagers.

Médicaments : Les stations d'épuration ne sont pas conçues pour les traiter. Les molécules se retrouvent dans la nature et peuvent donc avoir des conséquences sur la santé humaine et animale. Rapportez-les en pharmacie.

Huiles et graisses : Elles se déposent et colmatent les canalisations, chez vous ou sur le réseau, et diminuent ensuite les performances des stations de traitement.

Substances chimiques : Elles perturbent le fonctionnement des stations d'épuration et constituent une menace pour notre environnement.

Huiles, graisses et substances chimiques doivent être rapportées en déchetterie.

Le cas des lingettes

Jetées dans les toilettes, les lingettes causent de sérieux dysfonctionnements dans les stations de pompage et d'épuration : obstruction et détérioration des équipements.
Conséquences : pannes importantes, débordement du réseau d'assainissement vers le milieu naturel, interruption de la bonne épuration des eaux, polluant ainsi ruisseaux, rivières, fleuve, nappes phréatiques...

Il faut jeter les lingettes dans votre poubelle !

Les lingettes dites "biodégradables" doivent aussi être jetées à la poubelle. Jetées au réseau d'assainissement, elles n'ont pas suffisamment de temps pour se dégrader avant leur arrivée à la station d'épuration. Des conséquences qui augmentent le coût de l'assainissement, et donc de la facture d'eau.

A savoir !

L’eau qui sort d’une station d’épuration n’est pas potable.

Les eaux usées sont traitées pour que leur rejet dans les cours d’eau ne dégrade pas ces milieux naturels.

En chiffres

30 547 abonnés en assainissement collectif

5 410 572 m3 d'assainissement facturés

686 km de réseau

100% des boues d'épuration valorisées

(données 2015)

Règlement de service